mercredi 18 octobre 2017

Nettoyage à la carrière.

C'est un peu à l'improviste  que ce dimanche 15 octobre nous nous sommes rendus à la carrière du trou de l'Homme afin de débroussailler un peu et surtout pour enlever et découper  une branche qui était tombée sur notre abri sans heureusement créer de dégâts, mais une fois retirée du toit elle devenait gênante pour le passage vers cet abri.

C'est donc profitant d'une météo plus que clémente pour la saison que François, Sabrina, Téa et moi prenions la direction d'Onhaye.

Photo de JC Garigliani du 10-10-2017

Photo JC Garigliani du 10-10-2017

Dès notre arrivée sur place chacun s'attelait à une tâche bien précise, François et moi devions nous occuper de cette fameuse branche, tandis que Sabrina et Téa vidaient le cœur du feu de camp de ses cendres accumulées au fil des ans lors de nos mémorables BBQ.


C'est une fois ce travail terminé que nous allions apprendre à Téa comment allumer un feu.
Elle allait par la suite veiller à ce qu'il ne s'éteigne pas en le ravivant si nécessaire.



Alors que François s'affairait à la découpe des petites branches, je débroussaillais le petit talus qui avait été recouvert de végétations et n'avait plus été entretenu depuis bien longtemps. 


Dès que les braises furent prêtes pour la cuisson, nous sommes passés aux choses sérieuses. François avait pour l'occasion apporté une bonne bouteille, Sabrina nous avait préparé des taboulés végétaliens (quatre goûts différents) et moi je dégustais en attendant que les saucisses et la baguette de pain Français cuisent au BBQ.


En début d'après-midi, j'entreprenais avec l'aide de François le nettoyage d'une partie de la paroi sud qui était envahie par le lierre. Tandis que je coupais et que je décrochais, François tirait vers le bas un amas de lierre et de racines entremêlés grâce au grappin apporté ce matin.    


 



J'avais sous-estimé la météo et, si dans le fond de la carrière la température était bonne, au sommet l'air chaud,  ajouté au travail et au fait que j'étais bien habillé, m'a donné des suées. 







François me fit remarquer qu'une grosse dalle de calcaire était en équilibre instable et après un petit rappel, j'arrivais à sa hauteur et la fit basculer sans grand effort. En effet elle ne serait plus restée là longtemps, aussi nous ne risquions plus rien.


La journée touchait à sa fin et une fois en bas je constatais que Sabrina et Téa n'avaient pas chômé, tout le bois que François et moi avions coupé était bien rangé, elles avaient fait un super travail.
Nous replions bagage et remontons vers la voiture pour le retour au local club.
A bientôt pour une nouvelle journée à Onhaye.
Jean Pierre. 


lundi 4 septembre 2017

6 Perier Fun Day 2017.

Malgré une météo capricieuse, l'évènement annuel qu'est le Fun Day s'est admirablement bien passé.
Dès 7h30 Philippe et moi retrouvions François à 
notre stand le temps de décharger le matériel. Tandis que Philippe allait mettre la camionnette au parking exposants, François et moi commencions l'installation de notre exposition commune au S.C.A.I.P, à l'U.B.S. et à la C.W.E.P.S.S.


Bien rodés à cette activité et pour la septième fois, nous installions le tout  en moins d'une heure.














Il ne nous restait plus qu'à attendre 9h, moment auquel  cette festivité allait être inaugurée par un invité d'honneur étant cette année Monsieur Mehdi Bayat, Directeur du Sporting de Charleroi.
Après le discours d'ouverture de notre Bourgmestre, Présidente de l'association Six Perier Fun Day, Madame Caroline Taquin, ainsi que le mot d'accueil de Joël Hasselin, Echevin des Sports, cheville ouvrière et meneur de cette activité, ce fût à Mr Bayat de prendre la parole pour ensuite couper le ruban inaugural et finir par le verre de bienvenue accompagné de pains au chocolat et croissants .




En début d'après-midi une averse accompagnée de grêles est venue perturber l'activité mais ce fût de courte durée, après la pluie vient le beau temps et cela nous a amené des visiteurs, et ce jusque 19h,
heure à laquelle tous les exposants pouvaient libérer les lieux et accéder au site avec leur véhicule.


Vue depuis la nacelle de la grue "A2 toit"  à 46 m


Peu avant midi


Dans l'après-midi les visiteurs arrivent 

































Cette année fût une fois de plus une réussite bien méritée pour les organisateurs que nous félicitons pour le travail accompli, merci aussi pour les amis et collègues venus nous rendre visite;  pour ceux qui ne sont pas venus et bien tant pis pour eux , ils ont manqué une bonne occasion de se distraire, de découvrir une multitude d'activités et ils devront  attendre  2018 pour profiter de  la 8ème édition du Fun Day.

Amicalement,

JPL

mercredi 30 août 2017

Philippe et ses collègues au trou d'Haquin.


Pour ce dimanche 27 août  Philippe avait organisé une descente d'initiation avec des collègues du Krav Maga.  C'est ainsi que  Nathalie, Alissia,  Mirko et Pierre nous ont rejoints sur le parking de l'Haquin.


Après  les avoir équipés et avoir procédé aux recommandations d'usage, nous nous sommes dirigés vers l'entrée de la cavité. Nous leur avons fourni quelques informations sur la géologie locale ainsi que sur les "habitants" des grottes et  nous passons ensuite à la pratique.

















Le trajet classique jusque la salle de minuit se passe sans problème et même la boite aux lettres 
leur a plu.



































































































Le retour vers la sortie fut un peu plus éprouvant pour quelques -uns  d'entre eux, mais l'envie de revoir le jour les motivait et c'est fiers de leur exploit qu'ils sont tous ressortis un rien plus boueux qu'au départ.





Nous leur donnons rendez-vous bientôt  pour d'autres aventures.

Jean Pierre.













samedi 12 août 2017

Visite au centre de physique du globe à Dourbes et balade géologique.


Dans le cadre de notre activité spéléo, nous sommes amenés à utiliser des cartes IGN afin de nous déplacer, de nous repérer et même de pointer des  centres d'intérêts spéléologiques, géologiques ou autres. Sur ces cartes figurent le Nord géographique et le Nord magnétique  (La déclinaison magnétique est, en un point donné sur la surface de la Terre, l'angle formé entre la direction du pôle Nord géographique et le Nord magnétique (il s'agit donc d'un angle sur le plan horizontal du point d'observation).

Cette déclinaison magnétique qui varie dans le temps est mesurée et enregistrée dans plusieurs centres répartis dans le monde et notamment à Dourbes. Cette déclinaison doit être tenue en compte lors de nos repérages et visées.


Ce mercredi 9 août, nous avons eu la chance et l'opportunité de pouvoir visiter en VIP une partie de ces  installations géomagnétiques mais aussi le laboratoire de  magnétisme environnemental 


(la géophysique au service de l'archéologie).



*Le Paléo- et Archéo-magnétisme est l'étude du comportement du champ magnétique terrestre durant respectivement les périodes géologiques et archéologiques basée sur la propriété des 
roches et des terres cuites d'acquérir une aimantation rémanente lors de leur formation ou refroidissement, véritable mémoire de la direction et de l'intensité du champ géomagnétique de l'époque.








Intérêts majeurs de recherche
·         Magnétisme des loess et matériaux cuits du Quaternaire (dernier 2,5 Ma)
·         Variation séculaire du champ, inversions et "excursions"
·         Variation de la direction du champ durant principalement les deux derniers millénaires (archaeo-magnétisme)
(*site de l'IRM)
Pour plus d'information, rendez visite au site www.magneticvalley.be
















































Nous y avons été reçus par Mrs Spassov et Gonsette que nous remercions de leur accueil.







L'après-midi après un pique-nique au bord du Viroin a fait place à une balade géologique qui nous a conduits de Dourbes à Boussu en Fagnes, commentée par le professeur Charlet, Nous avons pu nous rendre sur un site de fluorine et découvrir ou re-découvrir pour certains la fameuse Fagnolites dont on nous parlait déjà dans le VMR de 1910.





Merci aussi au CGH et à son Président Pierre Houzen pour l'organisation, ainsi qu'au Professeur Charlet pour les explications lors de la balade géologique qui s'ensuivit.

Jean Pierre