samedi 12 août 2017

Visite au centre de physique du globe à Dourbes et balade géologique.


Dans le cadre de notre activité spéléo, nous sommes amenés à utiliser des cartes IGN afin de nous déplacer, de nous repérer et même de pointer des  centres d'intérêts spéléologiques, géologiques ou autres. Sur ces cartes figurent le Nord géographique et le Nord magnétique  (La déclinaison magnétique est, en un point donné sur la surface de la Terre, l'angle formé entre la direction du pôle Nord géographique et le Nord magnétique (il s'agit donc d'un angle sur le plan horizontal du point d'observation).

Cette déclinaison magnétique qui varie dans le temps est mesurée et enregistrée dans plusieurs centres répartis dans le monde et notamment à Dourbes. Cette déclinaison doit être tenue en compte lors de nos repérages et visées.


Ce mercredi 9 août, nous avons eu la chance et l'opportunité de pouvoir visiter en VIP une partie de ces  installations géomagnétiques mais aussi le laboratoire de  magnétisme environnemental 


(la géophysique au service de l'archéologie).



*Le Paléo- et Archéo-magnétisme est l'étude du comportement du champ magnétique terrestre durant respectivement les périodes géologiques et archéologiques basée sur la propriété des 
roches et des terres cuites d'acquérir une aimantation rémanente lors de leur formation ou refroidissement, véritable mémoire de la direction et de l'intensité du champ géomagnétique de l'époque.








Intérêts majeurs de recherche
·         Magnétisme des loess et matériaux cuits du Quaternaire (dernier 2,5 Ma)
·         Variation séculaire du champ, inversions et "excursions"
·         Variation de la direction du champ durant principalement les deux derniers millénaires (archaeo-magnétisme)
(*site de l'IRM)
Pour plus d'information, rendez visite au site www.magneticvalley.be
















































Nous y avons été reçus par Mrs Spassov et Gonsette que nous remercions de leur accueil.







L'après-midi après un pique-nique au bord du Viroin a fait place à une balade géologique qui nous a conduits de Dourbes à Boussu en Fagnes, commentée par le professeur Charlet, Nous avons pu nous rendre sur un site de fluorine et découvrir ou re-découvrir pour certains la fameuse Fagnolites dont on nous parlait déjà dans le VMR de 1910.





Merci aussi au CGH et à son Président Pierre Houzen pour l'organisation, ainsi qu'au Professeur Charlet pour les explications lors de la balade géologique qui s'ensuivit.

Jean Pierre

vendredi 4 août 2017

Journée de l'Homme de Spy.

Une nouvelle fois la Cwepss,  avec l'aide du Scaip, a participé à la journée de l'homme de Spy.


Nous y avons aussi étrenné la toute belle et toute nouvelle banderole de la CWEPSS, merci à Georges de nous l'avoir apportée.


Outre notre stand habituel, avec les maquettes de notre club et autres accessoires nécessaires à nos présentations, les visiteurs d'un jour pouvaient découvrir dans les stands voisins la taille des silex, la poterie, la gravure sur pierres, la fabrication de bijoux à partir de plaquettes d'ardoise, de coquillages, la manière de faire du feu avec du silex, de la pyrite, de l'amadou et du fourrage et s'adonner à la musique à partir de matériaux de base tels que bois, pierre, roseaux, coquilles d'escargot et autres.





























Plusieurs fois sur la journée des randonnées découvertes de la région prenaient le départ depuis l'accueil en compagnie de guides en direction de la grotte de Spy.










































Cette journée nous a permis de recevoir la visite de nombreuses personnes qui se sont documentées sur les actions de la Cwepss mais aussi de quelques amis et connaissances qui, bien que n'habitant pas loin, n'étaient jamais venus à EHos. Tous sont unanimes,  c'était une superbe activité.


Jean Pierre.






mardi 1 août 2017

Balade géologique dans la région de Harmignies, Givry.

La pratique de la spéléologie passe aussi par la connaissance du milieu dans lequel nous progressons et en particulier la géologie. C'est pourquoi régulièrement nous participons à des balades géologiques dans diverses régions de Belgique. 
C'est comme cela que ce samedi 29 juillet, François et moi participions à une visite guidée par le Professeur Charlet.
Le rendez-vous était prévu à 9h30 sur le parking  de l'église d'Harmignies.
Nous nous somme retrouvés à 18 et avons fait du co-voiturage car certains sites ne pouvaient accueillir tous les véhicules présents. 




 Nous sommes donc  allés aux abords de la carrière OMYA  qui exploite la craie, celle-ci  sera utilisée comme charge dans divers produits (papier, plastique,…).
Le Professeur  Charlet nous y a expliqué l'origine de ces craies et  la formation des silex qu'on y trouve.




De là, nous retournons aux voitures et prenons la direction du vignoble des Agaizes où le sol est un facteur important pour la vigne qui y pousse. 















Après une petite dégustation offerte par Pierre, nous partirons prendre notre casse-croute du midi au café- restaurant  "Al Cambuse".














Une fois le repas terminé, nous irons à pieds vers le lieu-dit "champ des cailloux", nom lié aux nombreux silex que l'on peut y ramasser.

Nous partirons ensuite en voiture vers  la vallée de la "Trouille" contempler les derniers vestiges du moulin Meurice  et, un peu plus loin, la carrière du moulin inexploitée depuis plusieurs décennies et dans laquelle nous y découvrirons une cascade pétrifiée (travertins) reposant sur des grès du Dévonien inférieur.














C'est là que prendra fin notre balade géologique.
Une belle journée agrémentée par les explications et renseignements du Professeur Charlet que nous remercions, de même  que  Pierre Houzen  pour l'organisation et le verre de l'amitié.


Jean Pierre. 

mardi 18 juillet 2017

Un dimanche à la carrière du "Trou de l'Homme"

Bonjour à tous,
Ce dimanche 16 juillet, nous retrouvions nos amis de la SSN à Onhaye vers 10 h à la demande de Gérald  qui avait souhaité présenter  notre modeste carrière à plusieurs membres de son club et y installer quelques cordes en vue de remettre en forme certains spéléos en manque d'entrainement avant une activité en grotte.
François et moi souhaitions leur rendre visite mais nous étions loin d'imaginer le déroulement de la journée.



En effet nos invités étaient munis de quelques outils bien utiles et nécessaires au nettoyage des accès au départ des voies.  










Nos amis ne se sont pas contentés de dégager les départs mais en ont profité pour enlever la végétation (ronces et lierres) qui avait envahi les différentes voies et faire ainsi place nette pour  leur activité sur cordes.




 En moins de deux heures, une grosse partie de la face Est était à nouveau visible et accessible.






Nous les remercions pour leur présence ainsi que pour le travail effectué.
Nous avons l'intention de refaire ce genre d'activité dès que possible mais cette fois avec quelques membres du Scaip et ainsi redonner une seconde vie à ce site.
C'est un réel plaisir de pouvoir partager notre petite carrière avec des gens ayant le même esprit  d'équipe et les mêmes notions du respect de l'environnement et de la nature.
Au plaisir de vous recevoir à nouveau.

Jean Pierre.

vendredi 21 avril 2017

Découverte du vallon des Fonds de Leffe.

C'est dans le cadre des  Journées Wallonnes de l'Eau que ce  dimanche 2 avril nous nous retrouvions à Loyers (Dinant) pour participer à une randonnée Karstique organisée par la CWEPSS sous les  commentaires de Jean-Benoît Schram,  épaulé de Georges Michel.




 Le rendez-vous était prévu pour 10h30 et dans la demie heure qui précède nous nous retrouvions plus de trente à nous réunir sur le parking face à l'église du village, dont quelques collègues et amis français de passages en Belgique,  invités pour l'occasion par Gérald , entre autres : des membres de la SSN, de la Cordée de Mouscron , des spéléos du SCB, un spéléo de Millau, un couple du Périgord et une dame de la côte d'Azur, soit 14 personnes.
Chose intéressante,  le soleil est de la partie.

Après les explications d'usage concernant le Karst local prodiguées par Georges, le groupe s'est mis en marche vers les différents sites clé.






 Au travers des prés et des bois nous avons déambulé en écoutant les informations de Jean-Benoît  et en consultant la documentation présentée par Georges.













Nous sommes donc descendus  vers les Fonds de Leffe et avons remarqué que la géologie change assez régulièrement.



Nous nous sommes arrêtés au pied de ce qu'il  reste d'un des nombreux moulins  à eau qui ont fait la richesse de cette région; on trouve les traces des moulins de Leffe depuis le Moyen-Age.



"A cette époque, reliée entre eux par d'étroits sentiers, leur accès était particulièrement difficile surtout par temps de crue et  bien souvent impraticable.
 En 1834, de Leffe à Lisogne on dénombrait  plus de 25 moulins  pour  actionner des pressoirs, des polissoirs,  des scieries de pierres, des papeteries, soit plusieurs entreprises diverses utilisant la force de l'eau comme force motrice.  En 1863 plus de 350 ouvriers travaillent dans cette région. Il y avait tellement d'entreprises  qu'un projet de chemin de fer avait été envisagé."*
*Source wikipedia



  
Si la moitié de l'excursion s'est passée en descente, il nous fallait maintenant remonter le dénivelé qui allait nous ramener au point de départ. Quelques arrêts nous ont permis  de profiter du paysage et des phénomènes karstiques aussi divers que surprenants.


 Si la moitié de l'excursion s'est passée en descente, il nous fallait maintenant remonter le dénivelé qui allait nous ramener au point de départ. Quelques arrêts nous ont permis  de profiter du paysage et des phénomènes karstiques aussi divers que surprenants.













De retour aux voitures nous nous sommes séparés après 3h de balade dans une région fantastique, avec en tête les commentaires apportés par Jean-Benoît et Georges.

Jean Pierre.